logo amu logo cnrs

UMR 7286 - Centre de Recherche en Neurobiologie et Neurophysiologie de Marseille

Équipe J.P. Mothet

Accueil > Recherche > Équipe J.P. Mothet

Gliotransmission et synaptopathies

Les synapses chimiques sont des compartiments fonctionnels spécialisés où s’opèrent le transfert et la transduction précis et rapides des informations entre neurones. Les synapses permettent aux neurones de former des réseaux complexes et sont cruciales à toutes nos fonctions cérébrales.

Équipe Mothet

Notre vision des règles qui régissent la transmission et la plasticité synaptiques a radicalement changé au cours des 20 dernières années. Il est désormais reconnu que les cellules gliales sont des acteurs clés de la dynamique et de la structure de la plupart des synapses dans notre cerveau. En effet, les cellules gliales et notamment les astrocytes entretiennent avec les éléments neuronaux des synapses des contacts anatomiques et fonctionnels étroits. Le dialogue synaptique entre les neurones et les cellules gliales met en jeu la synthèse et la libération de substances neuroinformatives ou gliotransmetteurs.

Nous avons découvert que la D-sérine, un acide aminé atypique car dextrogyre, est un gliotransmetteur essentiel au bon fonctionnement de nos synapses et est nécessaire à l’élaboration des informations stockées dans notre cerveau.

Notre équipe ‘Gliotransmission et Synaptopathies’ s’attache à étudier le rôle fonctionnel et la dynamique des relations glie-neurones et en particulier à analyser le rôle de la D-sérine et d’autres gliotransmetteurs dans la régulation des synapses chimiques excitatrices dans le système nerveux central et périphérique, sain et pathologique. Plus précisément, notre activité de recherche s’articule autour des thèmes suivants :

  1. Etude des mécanismes cellulaires et moléculaires de la gliotransmission et de ses modes de régulation.
  2. Etude de la fonction de la gliotransmission et de la D-sérine dans la transmission glutamatergique et l’activité des réseaux de neurones de l’hippocampe et du cortex préfrontal ainsi que du système nerveux entérique.
  3. Développement d’outils technologiques pour la détection de D-sérine

Notre réponse à ses enjeux est une approche multidisciplinaire dans laquelle nous combinons et développons différentes techniques de biochimie, de biologie cellulaire, d’électrophysiologie et d’imagerie sur cellules en cultures et sur tranches de cerveau.

Le projet scientifique de notre équipe vise à préciser les mécanismes moléculaires et cellulaires de la gliotransmission de la D-sérine et sa contribution dans la signalisation neuronale.

Notre projet intègre le développement et l’utilisation de nouveaux modèles animaux ainsi que de nouvelles technologies dans une approche type bottom-up (de la molécule à la physiologie intégrée) de cette problématique, en relation avec certaines maladies neurodégénératives qui affectent l’activité synaptique et les circuits neuronaux. Nos travaux ont une portée très générale dans le domaine des Neurosciences et oeuvrent à la découverte de nouvelles stratégies thérapeutiques.



Publications à la Une

Le CRN2M en chiffres

  • 27 Chercheurs
  • 23 Enseignants Chercheurs
  • 43 ITAs et IATOs
  • 4 Post-Docs
  • 11 Docs
  • 7 Étudiants de Master

    Ils nous font confiance

  • logo amu
  • logo cnrs
  • logo inserm
  • logo AP-HM
  • logo Galderma
  • logo Ipsem
  • logo Novartis
  • logo Pfizer
  • logo Fédération pour la Recherche sur le Cerveau
  • logo Fondation pour la Recherche Medical en France
  • logo IBiSA
  • logo Europe programme FEDER
  • logo Agence Nationale de la Recherche